Distridiam, la presse en parle

Fondé en 2002 par James Allouche, le groupe Distridiam est à son origine un spécialiste de la revente d’outils diamants. Il se forge une solide réputation de fournisseur de qualité parmi les acteurs du BTP, en collaborant notamment avec des entreprises majeures telles que Colas, Eurovia ou encore Veolia. Face à la diversité des besoins de sa clientèle, Distridiam étend sa gamme par l’intégration successive d’une offre de visserie-boulonnerie, d’EPI et de quincaillerie industrielle (outillage à main, électroportatif, équipement de l’atelier, etc.) consécutive aux rachats respectifs de Normandie Fixations (2010), Equilatéral (2011) et Sonefi (2015), si bien que le groupe Distridiam ainsi constitué propose désormais près de 35.000 références. Le groupe a choisi, à l’aune de l’année 2018, de réaffirmer son ancrage géographique dans la région normande en investissant près d’1 million d’euros dans des locaux flambants neufs de près de 3000m2 à Saint-Romain de Colbosc. L’ensemble des activités y sont désormais centralisées sous l’égide de Véronique Obert, qui dirige la quelque quinzaine de collaborateurs de la nouvelle agence romanaise. Distridiam a ainsi poursuivi, sous l’impulsion de Mme Obert, l’élargissement de son offre à destination des acteurs du BTP puisqu’il a très récemment intégré une activité de location de matériel de chantier, démontrant une fois de plus le dynamisme et la réactivité qui animent l’entreprise.

Télécharger l’article au format PDF